Accord soumis à la signature !

Après quelques allers et retours entre direction et syndicats, la dernière version du projet d’accord vient de nous être communiquée. La CFDT a fait plusieurs demandes d’évolutions notamment pour apporter plus d’équité dans le dispositif pour les salariés en dispense d’activités. Cet accord s’inscrit dans une situation difficile pour l’économie française et pour Nexter. Face à ces difficultés, Nexter souhaite bénéficier de l’aide de l’Etat au travers du dispositif de l’activité partielle, en mettant également à contribution les salariés en leur imposant la pose de congés avant fin mai et limitant la possibilité d’utiliser le CET. Avec la multitude de situations individuelles, il n’est pas simple d’établir un système qui, pourtant, se doit d’être le plus juste possible.

Lire la suite...