Sprint final annuel.
Comme nous l’avons déjà entendu à plusieurs reprises, « il va falloir se retrousser les manches et avancer » et cette fois-ci ce sera pour tenir les objectifs. Mais entre baisse d’effectif et non remplacement dans les services, allons-nous pouvoir assurer le sprint final comme chaque année. La CFDT en doute fortement. Comme le ca-nard sans tête, tout le monde cours, sans savoir dans quelle direction.
La volonté de notre direction de faire de l’ingénierie et montage notre coeur de métier est louable, mais il va falloir renforcer durablement les équipes pour sortir les « gros » projets et pas seulement avec de la sous-traitance. La CFDT se pose également beaucoup de question, avenir des TS, d’APC …
Mais où va-t-on ?