Après la réunion du lundi 8 juin, la CFDT a adressé un courrier pour lui indiquer que les propositions de la direction, si elles répondaient à certaines attentes, restaient insuffisantes. D’autres actions ont été menées et nous le respectons, la complémentarité sans doute aura permis de faire revenir la direction à la table des négociations. Ne souhaitant pas entrer dans une polémique avec la CGT qui a choisi une autre stratégie pour faire évoluer cette négociation, nous rappellerons simplement que la CFDT fait du dialogue social un levier, et du poids qu’elle représente dans le groupe un rapport de force face à la direction. Ce qui guide notre action avant tout c’est le résultat pour tous les salariés du groupe, ce qui n’empêche pas de porter des revendications en faveur d’une population « en écart » tant du point de vue des salaires que des avancements.

Lire la suite...