Cette première réunion de NAO permet de calculer les jours de RTT selon la formule retenue dans l’accord du temps de travail. Pour 2015, on obtient 13 jours RTT (au lieu de 10) dont 7 d’entre eux seront placés au choix du salarié. Pour l’accord GPEC, la CFDT est satisfaite du résultat obtenu dans cette négociation même s’il reste à voir les mesures à mettre en œuvre pour des sites qui connaîtraient une baisse de charge conjoncturelle. Le processus GPEC qui démarrera avec le CCE stratégie (21 janvier) et la commission économique du CCE (5 février) devrait davantage nous éclairer sur les problématiques à venir, notamment sur DPS Roanne.

Lire la suite...