LES ADMINISTRATEURS CFDT INTERPELLENT LE PDG SUR KANT ET L'AVENIR DU GROUPE …

Alors que le Président de notre Groupe annonce la signature de l’accord avec KMW dans les prochains jours, après que les autorités françaises, allemandes et américaines en aient validé le principe, les administrateurs CFDT ont souhaité l’interpeller sur la nouvelle Gouvernance, la suite donnée à KANT et les évolutions à venir, la situation de Nexter munitions, le climat de morosité qui s’est installé chez Nexter et l’attente des personnels en matière d’emploi et de reconnaissance.

Monsieur le Président,   
Par voie de presse et par lettre Projet Kant interne, vous portez à notre connaissance que le processus de rapprochement de Nexter et KMW est en bonne voie, les différente autorisations… allemandes, américaines et françaises étant, selon vos dires, acquises d’ici quelques jours. Nous espérons que les autorités américaines ne nous demanderont pas un délai supplémentaire de réflexion, comme elles l’ont déjà fait une première fois. Nous notons également que l’examen approfondi du projet Kant par le Vice- chancelier allemand a conduit à ce qu’un accord entre Newco et le BMVg soit trouvé afin de préserver les intérêts essentiels de la sécurité et de l’industrie allemande.

Lire la suite...

CONSEIL D'AMINISTRATION DE GIAT SA DU 17 SEPTEMBRE 2015

  • KANT : Dernière ligne droite…  
  • Prises de commandes 2015 : un ré-estimé  inférieur au budget prévu.
  • Eurenco : On y est presque…

Avec 16 points à l’ordre du jour, le Conseil d’Administration a duré plus de 5 heures. Parmi les points les plus développés, on trouve la suite du projet KANT, l’arrêté des comptes consolidés du groupe Giat pour l’exercice clos le 30 juin, l’examen des projets d’opérations sur le capital, le reporting groupe au 31 août, les perspectives indus- trielles d’Eurenco Sorgues, la politique égalité homme/femme et un point immobilier intégrant la cession de plu- sieurs éléments. Si le projet KANT semble plutôt en accélération, on ne peut en dire autant des commandes export Systems toujours en attente. La question de notre efficacité commerciale a bien sûr été abordée par les élus CFDT. Le PDG y a répondu en développant le positionnement compétitif du VBCI-2, entre autres. Bref, 2017 arrive à grands pas et le site de Roanne pourrait, si rien ne change, se retrouver en difficulté de charge.

Lire la suite...

Consulter la déclaration des administrateurs CFDT...

CONSEIL D'AMINISTRATION DE GIAT SA DU 12 MARS 2015

  • Résultats Groupe Nexter excellents,
  • Eurenco : le casse-tête économique,
  • KANT : Toujours des interrogations,
  • NAO 2015 : C’est le moment de reconnaître les efforts des salariés…

Ce jour, s’est tenu au siège de l’entreprise un Conseil d’Administration avec 19 points à l’ordre du jour tels que : examen et arrêté des comptes 2014 de la société et du groupe Giat SA, situation des Groupes SNPE et Nexter, reporting groupe au 28 février, avancement projet KANT, recapitalisation EuroShelter, implantations et participations du groupe Giat Industries à l’étranger, etc… Ce Conseil, qui a duré plus de 4 heures 30, a permis de vérifier la très bonne santé financière du groupe Nexter. Il n’en est pas de même de la situation du Groupe Eurenco qui nécessite un important effort d’investissements.

Lire la suite...

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE GIAT SA AUTORISE LE RAPPROCHEMENT AVEC KMW... LES ADMINISTRATEURS CFDT S’ABSTIENNENT…

Comme programmé depuis le conseil d’administration du 18 juin dernier, ce jour, s’est tenue au siège de Nexter une réunion du Conseil d’Administration de Giat SA avec pour seul point à l’ordre du jour, la suite donnée au projet KANT. Ce conseil, qui a duré 4 heures, a permis à la direction de présenter son projet et aux différents administrateurs d’apporter leur analyse et de donner leur avis. Dans ce débat, les administrateurs CFDT ont plaidé la cause des salariés et rappelé leur exigence de garanties sur l’emploi pour les années à venir.

Car en effet, si d’un point de vue économique et financier, ce projet semble ne pas souffrir de commentaires particuliers, les informations incomplètes sur les synergies envisagées, et non détaillées, ne permettent pas, à ce stade du projet, d’établir des scénarios sur l’emploi. S’ajoute à cela l’absence de représentation du personnel au sein du Conseil de Surveillance du nouvel ensemble et quelques interrogations sur la partie industrielle (traitement des doublons notamment). Autant de questionnements fondés qui ont conduit les administrateurs CFDT à ne pas rejeter ce projet, mais à s’abstenir pour manque de visibilité sur les conséquences sociales.12 administrateurs/18 ont voté pour sans réserve (Direction, tutelle et personnes qualifiées), 3 abstentions (2 CFDT et 1 CFE-CGC) et 3 votes contre (CGT).

Lire la suite...

Consulter la déclaration des administrateurs CFDT...