Vendredi 10 janvier, le gouvernement a transmis son projet de loi aux Caisses, aux partenaires sociaux et au Conseil d’Etat pour la première étape du processus législatif.
Vendredi également, se tenaient une série de bilatérales entre Matignon et lespartenaires sociaux pour discuter de la méthode pour la conférence de financement.

A l’issue de ces réunions, le Premier ministre a annoncé l’envoi le lendemain d’un courrier aux partenaires sociaux proposant un compromis. Cette Info Rapide vise à décrypter ce courrier reçu le 11 janvier. Celui-ci contient des éléments positifs pour la CFDT : - Le maintien de la volonté d’une réforme ambitieuse, visant à construire un « système universel de retraite, par répartition et par points. » Celui-ci concernera l’ensemble des Français. - La poursuite des concertations thématiques sur les sujets suivants : pénibilité, minimum de retraites, emploi des  seniors, et gestion des fins de carrière dans le privé comme dans le public. Les résultats de ces concertations devraient intégrer, au moins pour ce qui en dépend, le projet de loi. - Le  Premier ministre confirme que la gouvernance du futur système sera  largement confiée aux partenaires sociaux et bénéficiera des leviers nécessaires.

Lire la suite...