QUESTIONS DES ELUS CFDT AU CSE DE NOVEMBRE

1. La CFDT demande à ce que les ralentisseurs soient enlevés rapidement, les ralentisseurs plateaux ayant été mis en place.
Réponse DR : A ce jour, nous prévoyons de laisser le 1er ralentisseur, par contre, d'enlever le second (entre les 2 plateaux). En parallèle, nous envisageons de reprendre le ralentisseur actuel à l'entrée du parking.
Commentaire CFDT : Ce n’est pas l’engagement que le directeur avait pris. Les plateaux seraient suffisants.

2. Dans certaines travées, la plupart des écrans, vecteurs de communication, sont inactifs : peut-on les relancer ?
Réponse DR : Le Groupe est en train de changer sa solution logicielle d'affichage dynamique. Le transfert concernant les écrans du centre de Roanne va être opéré en deux phases sur fin novembre et décembre. De fait, tous les écrans devraient être réactivés sur la nouvelle solution.

Lire la suite..

COMPTE RENDU DU CSE DU 20 NOVEMBRE 2019

Une fin d’année tendue pour tenir les objectifs !

Les objectifs de production de Roanne seront tenus, selon la direction. Oui, sans doute, mais à quel prix ? Près de 3450 heures supplémentaires et 171 intérimaires sur le mois de septembre. Les chiffres d’octobre, pas encore communiqués, devraient montrer encore une hausse de l’intérim. La situation de PFL/PLS ne s’améliore pas, l’encombrement est à son maximum. Tout cela dans une ambiance où l’avenir de PFL/PLS n’est pas clair et ne le sera, pour le soutien, pas avant six mois, dans le meilleur des cas. Pourtant, les résultats sont là : les productions sortent, grâce à l’implication de tous et la « débrouillardise » des uns et des autres…

Lire la suite..

COMPTE RENDU DU CSE DU 24 OCTOBRE 2019

Dorénavant, Rester couvert en production !

Voilà une décision bien contestable, que d’obliger le port de la casquette dès que vous entrez en zone de production. Peu importe donc si vous êtes réellement exposé au risque de heurt à la tête, il vous faudra porter la casquette de sécurité. Malgré le désaccord des élus, la direction l’impose… Voilà comment la direction de Nexter prend en compte la démarche participative… Côté production, tout est mis en oeuvre pour la réussite des 92 griffons 2019… même de travailler pendant les congés de Noel.

Lire la suite..

COMPTE RENDU DU CSE DU 12 DECEMBRE 2019

Projet Logistique : malgré l’impact certain sur la production et le soutien, la présentation de la direction reste nébuleuse !

Après des mois de réflexions sur plusieurs scénarios, les élus auraient pu s’attendre à beaucoup mieux comme présentation du projet logistique. Trop de questions sont restées sans réponse, alors qu’il faut mener ce projet d’externalisation tout en conservant la qualité du service aux lignes de production et aux clients. Certains périmètres (qui fait quoi ?) sont encore indéfinis, l’implantation d’activités (menuiserie, présentation lots de bord) inconnue, mais faute de place le projet doit avancer. Et si la bonne solution consistait à conserver l’activité logistique en interne en agrandissant le bâtiment 119 ou même construire ? Devant tant d’incertitudes, les élus ont voté à l’unanimité l’appel au cabinet d’expertise Syndex pour obtenir davantage d’informations.

Lire la suite..

LE PDG EN VISITE AU CENTRE DE ROANNE

« Je suis venu visualiser tous ces projets et dire aux équipes nos félicitations et nos encouragements ! »

Après une journée marathon où il a visité de nombreux secteurs de productions et de bureaux, le PDG a rencontré les organisations syndicales du centre de Roanne, pendant une heure. Cet échange a permis de revenir sur la situation tendue de la livraison des 92 Griffons avant la fin d’année, l’implication de l’ensemble des salariés sur tous les programmes en cours et à venir (et ils sont nombreux) dans un environnement marqué par la transformation du site de Roanne. Le sujet de la PFL/PLS a bien évidemment été abordé, mais le PDG se dit sans à priori sur la solution qui doit avant tout répondre à l’efficacité et ensuite au coût. Enfin, questionné sur la signature du contrat Qatar, S. Mayer se veut prudent, même si des signes positifs peuvent nous faire espérer une contractualisation avant la fin d’année.

Lire la suite..