RESULTATS DES ELECTIONS CSE LA CHAPELLE 2018

ELECTION CSE : la CFDT récompensée pour son travail

Avec pratiquement 68% des suffrages, la CFDT reste la 1ère organisation syndicale tous collèges confondus en locale et également au sein de l’UES. Au niveau de La Chapelle, 68,85% des cadres, 68,24% des ETAM et 67,07% des ouvriers ont voté CFDT. Ces Chiffres sont la récompense du travail accompli tant dans la gestion du CE que dans les actions CFDT pour la défense des salariés. Avec 8 sièges sur 12, les nouveaux élus remercient vivement toutes celles et ceux qui, au travers de ce scrutin, leur ont apporté leurs voix. Pour la gestion des activités sociales et culturelles du CSE pour ces 4 prochaines années, la CFDT proposera aux autres organisations syndicales de s’y associer.

Lire la suite...

GPEC NEXTER LA CHAPELLE, ENFIN DES EMBAUCHES

Gros plan de charge sur la durée du PMT, pas moins d’une cinquantaine d’embauches en plus des remplacements de départs naturels compensés, un pour un, en nombre sur la même période. Effectif cible 2018 en légère hausse.

Il faut revenir très loin dans les archives de l’établissement (à l’époque LUCHAIRE) pour trouver un plan d’embauches et de recrutements aussi important. Le plan de charge est en hausse à plus de 220 000 heures sur 2018. La Direction compte l’absorber avec des embauches, des CDD, le recours aux heures supplémentaires systématiques et un volant d’intérimaires réduits. Avec un effort sensible en terme de formations, NEXTER la Chapelle est en ordre de bataille pour affronter l’année 2018 c’est également l’avis du DRH très optimiste durant tous les échanges. Comme quoi la GPEC, si tout est au vert, c’est plus facile.

Lire la suite...

LA DELEGATION CFDT RECUE PAR V. GINABAT

V. GINABAT, Directeur de site d’ABU a reçu ce jour une délégation CFDT* afin d’échanger sur les points d’actualité tels que : périmètres de compétences du Directeur de site, les répercussions de la nouvelle organisation pour les établissements de Bourges, La Chapelle et Tarbes, les pôles d’excellences des filiales, les investissements, les pertes de compétences, la généralisation des groupes de travail en plateau, les recrutements mais aussi évoquer les tensions dans la fonction achats/approvisionnements. Lors de cette rencontre de plus de deux heures, les discussions ont été ouvertes. Le manque de communication des réponses aux questions diffusées après la réunion du 29/12 pour les cadres et encadrants par le Senior Vice-Président (lire J. P. BAILLET) a également été évoqué. Les commentaires de cette note n’ont pas été portés à la connaissance de l’ensemble des personnels. V. GINABAT s’engage à ce que ce soit fait d’ici fin de semaine.

Lire la suite...

MAUVAIS CLIMAT SOCIAL, LA DIRECTION SE DOIT DE REAGIR

Cette expression objective et factuelle de la CFDT ne fait que relayer les inquiétudes des personnels. Elle tire la sonnette d’alarme d’une situation de malaise.

La CFDT en première ligne pour dénoncer un climat social pesant sur l’établissement de La Chapelle. Depuis plusieurs mois, des situations de conflits se produisent dans différents secteur de la fabrication. Si jusqu’à la fin de l’année dernière, la plupart de ces évènement étaient traités, en temps réel, par le GPS (groupe prévention santé), il semblerait que dorénavant la Direction ait décidé d’une autre méthode. Elle n’hésite pas à signifier officiellement par courrier, un entretien préalable avant sanction pouvant aller jusqu’au licenciement. C’est là que la CFDT dit stop et invite la Direction à rechercher les causes réelles de ce mauvais climat social. S’agissant de fautes graves ou non-respect du règlement intérieur la CFDT n’interfère pas dans le rôle de la Direction. Elle condamne les comportements violents. (Dernière minute : devant l’insistance de la CFDT, la Direction convoque un GPS extraordinaire, ce qui n’annule pas les entretiens).

Lire la suite...

DECLARATION DES ELUS CFDT ET CGT AU CE DU 23 FEVRIER 2017

Monsieur le Directeur,
Vous nous avez convoqué ce-jour à un Comité d'Etablissement avec, entre autre, un point à l'ordre du jour traitant de “l'encadrement pendant les horaires d'équipes dans les ateliers pyro“. On notera au passage que le document reçu par les élus s'intitule: “encadrement pendant les horaires d'équipes“, mais nous ne nous arrêterons pas à ce détail qui priorise l'activité pyrotechnique sans toutefois exclure celle qui ne l'est pas. Si la CFDT et la CGT ne contestent pas le cadrage de réflexion, elles n'en restent pas moins critiques sur l'organisation et la mission d'encadrement.

Lire la suite...