TRES BONNES VACANCES

vacances

POUR DONNER A CHACUN LE POUVOIR DE VIVRE

th 670x670 visuel pacte pouvoir de vivre 2019 03 04 17 55 36 187.png

CONSEIL DE SURVEILLANCE DES FONDS AMUNDI

Les représentants CFDT vous informe !

Chaque année, les représentants des salariés des fonds Amundi sont convoqués aux Assemblées Générales. Lors ces réunions, Amundi expose sa politique de vote, de placements et les rendements des fonds labellisés, des fonds diversifiés, et ceux spécifiques au PERCO. Les représentants CFDT s’y sont rendus et vous en font une restitution, mais il n’est pas question ici de conseiller les salariés. Chacun doit mesurer le degré de risques qu’il souhaite appliquer à son épargne sur les divers fonds proposés par Amundi. Nous vous invitons à bien suivre l’actualité et utiliser les simulations sur leur site internet.

Lire la suite...

LA CFDT FAIT EVOLUER DEUX ACCORDS

BILAN RESTAURATION 2018 : Un reliquat revu à la hausse !
INTERESSEMENT 2019 : des critères moins exigeants !

Depuis la négociation du 4 juin, la direction a envoyé deux projets d’accords pour signature. L’un sur le reliquat des sommes allouées à la restauration en 2018 et l’autre sur les critères d’intéressement 2019 qui serviront au calcul des dividendes versés en 2020. Insatisfaite des deux contenus, la CFDT a poursuivi les discussions avec la direction centrale (et même locale à Satory pour la restauration). Le dialogue a payé une fois de plus, puisque la direction centrale vient de renvoyer de nouveaux projets d’accords qui répondent aux demandes de la CFDT, au profit des salarié(e)s de l’UES Nexter.

Lire la suite...

NEGOCIATIONS DU 4 JUIN 2019

Avenant GPEC : On arrive au bout, mais…
Intéressement 2019 : nouveaux critères.
Bilan Restauration : reliquat à redistribuer aux CSE

Les évolutions de la formation professionnelle avec la nouvelle loi voulue par le gouvernement Macron, nous oblige à avenanter l’accord GPEC actuel. Quant à l’intéressement, il s’agit de poser les nouveaux critères qui serviront à calculer la prochaine enveloppe à distribuer aux salariés, sachant que ceux-ci doivent rester aléatoires. Pour le bilan restauration, comme tous les ans, le reliquat sera reversé aux CSE des établissements, mais pour l’instant la CFDT a soulevé un litige sur Satory sur les frais de gestion que l’on juge beaucoup trop élevé (en augmentation de 500%).

Lire la suite...