La CFDT veut « blinder » l’avenir du site en allant plus loin dans les investissements des infrastructures !

Il est bon de connaître en début d’année, la charge à réaliser et les moyens humains et techniques qui permettront de la réaliser. La commission économique du CSEC et la GPEC locale nous ont donné de nombreuses informations, la réunion du CSE de janvier en a apporté aussi. La première remarque que l’on peut faire, c’est que l’anticipation commence à faire ses premiers pas dans plusieurs Directions et ce n’est pas pour nous déplaire, tant les élus l’ont réclamé. Le « P » de prévisionnel dans la GPEC a enfin sa place. Maintenant, à Roanne, il faudra être capable de mener à la fois, le renouvellement des salariés avec le passage des savoir-faire, l’augmentation des productions et les modifications des outils informatique, et là, le compte n’y est pas car la direction refuse d’investir dans un bâtiment industriel.

Lire la suite..