Comme programmé depuis le conseil d’administration du 18 juin dernier, ce jour, s’est tenue au siège de Nexter une réunion du Conseil d’Administration de Giat SA avec pour seul point à l’ordre du jour, la suite donnée au projet KANT. Ce conseil, qui a duré 4 heures, a permis à la direction de présenter son projet et aux différents administrateurs d’apporter leur analyse et de donner leur avis. Dans ce débat, les administrateurs CFDT ont plaidé la cause des salariés et rappelé leur exigence de garanties sur l’emploi pour les années à venir.

Car en effet, si d’un point de vue économique et financier, ce projet semble ne pas souffrir de commentaires particuliers, les informations incomplètes sur les synergies envisagées, et non détaillées, ne permettent pas, à ce stade du projet, d’établir des scénarios sur l’emploi. S’ajoute à cela l’absence de représentation du personnel au sein du Conseil de Surveillance du nouvel ensemble et quelques interrogations sur la partie industrielle (traitement des doublons notamment). Autant de questionnements fondés qui ont conduit les administrateurs CFDT à ne pas rejeter ce projet, mais à s’abstenir pour manque de visibilité sur les conséquences sociales.12 administrateurs/18 ont voté pour sans réserve (Direction, tutelle et personnes qualifiées), 3 abstentions (2 CFDT et 1 CFE-CGC) et 3 votes contre (CGT).

Lire la suite...

Consulter la déclaration des administrateurs CFDT...